De l’ouverture facile.

Bon, les gens, il faudrait arrêter avec Skyrim. La compétence « sécurité » c’est bien joli, mais là on est dans la vraie vie, et je ne me promène pas avec ma vielle radio sur moi en permanence. Je ne sais pas si c’est contagieux, mais il y a une épidémie en ce moment de « je-suis-coincé-mes-clefs-sont-à-l’intérieur », c’est pas le premier que je débloque. Donc, je vous donne deux règles qui ne souffrent pas d’exception :
– on ne laisse pas de clef sur une serrure, jamais, en aucune circonstance,
– on sort de chez soi avec sa clef dans la main. Pas dans la poche, ni dans le sac, rien, nada, dans la main.
Je répète : pas d’exception, jamais. Même si vous avez une poignée à l’extérieur chez vous, parce que le jour où vous serez à l’hôtel après un folle nuit, vous oublierez la règle. Même pour descendre les poubelles. Même juste pour récupérer un plateau repas. Parce qu’un jour, vous récupérerez un plateau-repas à l’hôtel après une folle nuit, et il vous arrivera ça.
On étouffe ici, permettez que j’ouvre une parenthèse¹ : j’aime beaucoup la maman qui cache les yeux de son fils, et le gamin qui se retourne tout de suite, ça fait pavlovien, genre le gamin a l’habitude, c’est une scène quotidienne. C’est vrai qu’une paire de fesses couvertes par des saladiers, c’est couramment horrible à voir. J’espère qu’ils ne vont pas à la piscine.
Bref.
Les clefs dans la main quand on sort. Sinon, vous allez devoir nous appeler, ma vieille radio et moi. Mon fils risque de vous voir paniquer, et je vais arriver façon mousquetaire, puis je vais avoir un moment de mon-père-ce-héros. En plus je vous verrai tout nu avec un saladier sur les fesses, ce qui me fera me gausser d’un rire machiavélique en me tenant les côtés pendant un… Non, tout compte fait, oubliez ce que je viens de dire, laissez bien vos clefs sur la serrure, claquez bien vos portes avec vos clefs au fond du sac, je ne vais pas cracher sur le fait de me faire mousser devant mes gamins, ni sur l’opportunité de me payer votre tête ad vitam aeternam.

1. Allez Alphonse !

This entry was posted in Non classé. Bookmark the permalink. Follow any comments here with the RSS feed for this post. Both comments and trackbacks are currently closed.